«

»

3 clefs pour sortir de la dépendance affective

Cet article a été écrit par Cristina Marques, thérapeute experte en dépendance affective & relations de couple.
Retrouvez Cristina Marques sur son site www.magneticobonheur.com

 

Vous avez tendance à vivre des relations amoureuses infructueuses ?

  • qui souvent ne dépassent pas le stade de la séduction ?
  • qui se soldent par une rupture non désirée ?
  • ou qui, lorsque la relation se poursuit et peut durer, vous procure une grande souffrance émotionnelle ?

Et si la cause de vos échecs amoureux était la dépendance affective ?

dependance affective

C’est quoi la dépendance affective ?

Être dépendant affectif c’est être nécessiteux vis à vis d’une ou plusieurs personnes en particulier, des personnes bien définies, comme par l’exemple

  • un amoureux,
  • un mari,
  • un enfant,
  • un parent,
  • un(e) ami(e).

Une personne dépendante affective n’est pas «addict» à tout le monde. Elle l’est seulement envers la ou les personnes qui, selon sa perception, lui procurent l’illusion que c’est grâce à leur présence dans sa vie, qu’elle peut se sentir bien et heureuse. Elle est persuadée que sa vie ne peut avoir de sens sans la personne à laquelle elle est addict.

L’on remarque cette addiction particulièrement dans les relations amoureuses. Mais cette addiction peut se manifester dans n’importe quel autre genre de relation. D’ailleurs, elle est d’abord vécue dans les relations parents / enfants puisqu’elle y trouve son origine. Ce qui est vécu par la suite dans les relations amoureuses est déjà un schéma répétitif des situations vécues à l’origine dans les relations parents / enfants.

Voici quelques exemples d’attitudes symbolisant la dépendance affective :

  • Vous êtes en couple et vous avez en permanence peur qu’il vous quitte, peur de la rupture, donc peur d’être abandonné.
  • Dans vos relations vous vous sentez souvent frustré parce que vous avez l’impression de donner plus que vous ne recevez en retour.
  • Vous avez tendance à attirer à vous des partenaires qui ne s’engagent pas.
  • Vous avez tendance à attirer à vous des partenaires toxiques, comme par exemples des pervers narcissiques, des manipulateurs, des personnes alcooliques, violentes, etc.
  • Vous êtes persuadé qu’en relation de couple l’un appartient à l’autre.
  • Vous avez la croyance qu’en couple l’un est responsable du bonheur de l’autre et que donc, votre bonheur dépend de certaines attitudes de votre partenaire à votre égard vous manifestant l’intérêt que vous espérez.
  • Vous êtes persuadé que votre vie n’aurait pas de sens sans une relation amoureuse et sans le partenaire auquel vous êtes addict.
  • Vous êtes jaloux et possessif et vous croyez que cette attitude est une preuve d’amour envers votre partenaire.
  • Vous êtes malheureux(se) dans votre relation de couple mais vous y restez par peur de ne pas vous en sortir financièrement et matériellement.
  • Vous êtes du genre à envahir votre partenaire de sms tout au long de la journée et vous stressez lorsque vous n’avez pas de réponse de sa part.
  • Vous êtes du genre à fréquenter frénétiquement les sites de rencontre en quête de la « bonne personne » qui viendra vous sauver de votre solitude.

Qui viendra me sauver de ma solitude ?

Comment devient-on dépendant affectif ?

La dépendance affective est une blessure émotionnelle, activée chez l’être humain entre l’âge de 0 et 3 ans.

C’est une blessure qui est particulièrement vécue avec le parent du sexe opposé, mais on peut observer des cas d’exception où la blessure est également vécue avec le parent du même sexe, lorsque celui-ci assume un rôle plutôt attribué au parent du sexe opposé.

La première caractéristique de la dépendance affective

La première caractéristique de la dépendance affective c’est la peur de l’abandon.

L’enfant va se sentir abandonné par le parent du sexe opposé, soit parce que celui-ci a physiquement quitté le foyer familial, soit parce qu’il est souvent absent physiquement et affectivement.

L’enfant a également pu vivre une circonstance traumatisante, selon son interprétation, qui a activé dans son mental la peur d’être abandonné.

Notre subconscient ne fait pas de différence entre le réel et l’imaginaire.

C’est pourquoi, il est important d’intégrer que c’est la perception de l’enfant et non le comportement du parent en question qui va générer et nourrir la peur de l’abandon dans le mental de l’enfant.

L’enfant va donc se construire avec cette peur d’être abandonné et il va la nourrir en la répétant tout au long de sa vie, y compris dans ses relations sentimentales, jusqu’à ce qu’il en devienne conscient.

La deuxième caractéristique de la dépendance affective

La deuxième caractéristique c’est le manque d’amour.

Dès notre plus jeune âge nous sommes conditionnés à nous déconnecter de l’amour naturel qu’il y a en nous et à adhérer à l’idée qui nous est enseignée par la société, que l’amour dont nous avons besoin provient de l’extérieur, c’est à dire des autres.

C’est ainsi que progressivement nous nous déconnectons de notre amour naturel et nous commençons a être en manque et à chercher à combler ce manque par l’extérieur. Nous devenons petit à petit ce que nous croyons que nous devons être pour plaire à notre entourage dans le but d’obtenir de leur part cet amour qui nous a été « promis ». Nous ne réalisons pas qu’en nous comportant de la sorte, nous nous renions nous-mêmes. Et c’est ce reniement de Soi qui nous conduit à devenir des êtres vides d’amour et coupés de leur source naturelle.

Par conséquent, nous ne nous sentirons jamais aimés à la hauteur de nos besoins par les autres. Notre entourage nous aime mais il nous aime à sa façon et non de la façon que nous le souhaitons. La seule personne qui puisse nous apporter l’amour que nous souhaitons c’est nous-mêmes ! Et c’est en cessant de nous renier que nous pouvons rétablir cet amour naturel perdu.

Cela génère un cercle vicieux sans fin. Notre vide est de plus en plus grand. C’est pourquoi, lorsque nous entrons en relation nous y entrons avec un vide à combler, étant persuadés que l’autre a pour rôle de combler ce vide en nous.

Mais l’autre est notre miroir, il a reçu le même enseignement que nous et il a lui aussi a un vide en lui à combler.

La réalité, c’est que ni l’un ni l’autre n’a le pouvoir de combler le vide de chacun.

Nous ne savons pas aimer !

Nous avons appris que le but de la relation c’est d’aimer l’autre pour que l’autre nous aime en retour. Mais comment pouvons nous aimer l’autre alors que nous sommes des êtres vides d’amour ?

Nous ne pouvons pas donner ce que nous ne possédons pas !

3 clés pour sortir de la dépendance affective

1) Il est impératif d’intégrer que jamais aucun partenaire ne viendra vous sauver de votre dépendance affective. La seule personne à pouvoir le faire c’est vous-même.

2) Votre plus grand besoin c’est d’apprendre à vous sentir sécurisé par vous-même. Et c’est seulement en affrontant votre peur de la solitude que vous y parviendrez.

3) Vous avez besoin d’apprendre à vous aimer afin de ne pas dépendre de l’amour illusoire des autres. C’est en apprenant à construire une relation saine avec vous-même, en vous accordant la place la plus importante de votre vie, que vous parviendrez a rétablir en vous, l’amour naturel perdu.

dependance affective retrouvez votre joie interieure

Conclusion sur la dépendance affective

En conclusion, vos relations amoureuses n’échouent pas.

Elles sont simplement une expérience révélatrice de votre manque d’amour pour vous-même.

En ce sens elles sont un immense cadeau qui vous reflète l’amour que vous avez besoin d’apprendre à vous donner.

Si vous voulez vivre un jour une relation de couple durable, harmonieuse et épanouie, vous devrez d’abord parvenir à construire cette même relation avec vous-même.

Pour être heureux en couple, il est d’abord nécessaire d’apprendre à être heureux tout seul.

 

Et vous ? quelle est votre expérience de la dépendance affective ?

Est ce que cet article écrit par une experte vous a aidé ? Oui ? Partagez le ! 🙂

 

Recherches utilisées pour trouver cet article :

comment caresser un homme,les blessures qui ce reactive en couple

Avez-vous lu ces articles ?

Lien Permanent pour cet article : http://www.mon-couple-heureux.com/3-clefs-pour-sortir-de-la-dependance-affective/