«

»

Les 5 langages de l’amour : partie 3

Voici la suite et fin de la chronique du livre de Gary Chapman : les 5 langages de l’amour.

Pour rappel, la première partie se trouve ici : Les 5 langages de l’amour : partie 1

Et la deuxième partie se trouve là : Les 5 langages de l’amour : partie 2

 

Partie 3 : l’amour en action

 

decouvrir votre langage d amour

1. Découvrir votre langage d’amour

Maintenant que nous connaissons les 5 grandes façons de communiquer son amour à l’autre, il est indispensable de connaitre le langage de votre conjoint ainsi que le vôtre.

Avant de commencer vos recherches, voici un premier mythe sur l’homme et le sexe.

L’homme a souvent, de par sa nature, de gros besoins sexuels. Pourtant, cela ne veut pas dire que son langage est celui du toucher !

Le désir sexuel chez l’homme a une origine physiologique.

Il ne faut donc pas en déduire trop rapidement que tous les hommes n’ont qu’un langage d’amour : celui du toucher et plus particulièrement le sexe.

Pour rester sur le thème du désir, Gary Chapman nous explique que la femme a besoin de 3 choses pour augmenter son désir :

  1. Se sentir aimé,
  2. se sentir admirée,
  3. et se sentir appréciée.

Il va même plus loin.

Si les deux conjoints veulent épanouir leurs relations sexuelles, ce n’est pas le Kâma-Sûtra qu’il faut travailler mais échanger dans le bon langage d’amour.

 

OK, alors comment trouver son langage d’amour ?

Gary Chapman nous propose 7 techniques pour découvrir son langage :

 

1ère technique :

Listez les actes qui vous montrent que votre conjoint vous aime.

La majorité devrait correspondre à un langage.

 

2ème technique :

Listez les actes de votre conjoint qui vous blessent.

Par exemple, il offre souvent des cadeaux à votre entourage mais jamais à vous : vous pourriez vous sentir très blessé.

Dans ce cas, il est possible que vous soyez sensible au langage des cadeaux.

 

3ème technique :

Que lui demandez-vous le plus souvent ?

Ces demandes récurrentes correspondent surement à un besoin que l’on vous parle dans votre langage.

Par exemple, moi je demande souvent à ma femme de prendre un temps pour discuter : je suis sensible aux moments de qualité.

 

4ème technique :

Observez-vous.

Que faites-vous à votre conjoint inconsciemment pour lui montrer que vous l’aimez ?

Quels actes vous font plaisir ?

Par exemple, ma femme m’offre souvent des cadeaux et elle adore offrir des cadeaux à son entourage.

Je crois que vous devinez son langage ! 😉

Attention, parfois nos actes sont influencés par notre passé ou notre éducation.

Ce qui fait que nos actes d’amour ne reflètent pas forcement notre langage.

Par exemple, vos parents vous ont appris à être serviable avec les autres.

Vous aidez beaucoup votre conjoint, mais cela ne signifie pas forcément que c’est votre langage.

 

5ème technique :

Remémorez-vous les débuts de votre relation.

Demandez-vous ce que vous aimiez tout particulièrement entendre de votre conjoint ou ce que vous aimiez qu’il fasse ?

 

6ème technique :

Faites un portrait très précis de votre conjoint idéal : pas physiquement mais plutôt dans ses actes et se gestes.

 

7ème technique :

Listez, par ordre d’importance, les langages qui vous correspondent le mieux.

Faites de même pour votre conjoint.

Montrez-lui et discutez-en.

Reprenez cette liste 3 fois par semaine pendant 3 semaines en vous demandant d’évaluer mutuellement votre niveau de réserve d’amour (une note de 1 à 10).

Demandez-vous mutuellement comment relever le niveau de votre réservoir.

Ensuite engagez-vous chacun à répondre à une des attentes de l’autre aujourd’hui même.

Les suggestions correspondent surement à votre langage.

 

2. L’amour résulte d’une décision

L’amour n’efface pas le passé mais construit un avenir différent.

l amour resulte d une decisionLes blessures et les manquements existeront toujours.

Aimer c’est décider d’aller de l’avant de s’engager avec une personne.

Aimer c’est décider d’apprendre à parler le langage de l’autre.

Il y a une différence entre le coup de foudre et le besoin émotionnel d’être aimé.

Aimer, ça se décide tous les jours.

À ceux qui disent qu’aimer doit se faire naturellement : l’initiative n’est pas naturelle et pourtant elle exprime une plus grande preuve d’amour.

Il faut décider d’agir dans l’intérêt de son conjoint.

Les efforts que l’on fait pour lui seront tôt ou tard récompensés : lui aussi voudra parler dans votre langage.

 

 

 

 

3. L’amour fait une grande différence

L’amour est notre seul besoin fondamentale.

Être aimé, c’est :

  • se détendre,
  • être rassuré,
  • se sentir en sécurité,
  • être plus confiant en soi,
  • se sentir reconnu,
  • se sentir valorisé,
  • se sentir libéré.

L’amour nous rend plus fort face aux difficultés de la vie.

Bien sûr, l’amour nécessite du temps, de l’énergie et des efforts.

Malheureusement, l’amour ne règle pas tous les problèmes… mais il y participe généreusement ! 🙂

Peut-on sauver son couple ?

Oui : en trouvant le langage de son partenaire et en s’engageant à lui parler dans sa langue.

 

4. Aimer celui qui n’est pas aimable

Une colère refoulée engendre la haine.

Parler le langage de l’amour, c’est :

  1. Décider de s’aimer,
  2. Suggérer sans exiger,
  3. Discuter des divergences,
  4. Décider dans l’unité,
  5. Exprimer dans le langage de l’autre.

Gary Chapman raconte, dans ce chapitre, l’histoire d’Anne qui est très pieuse.

Cette histoire est extraordinaire car elle a réussi à transformer son mari haineux en une personne aimante grâce à son courage, sa persévérance et sa foi.

Elle a donné sans recevoir.

Elle a aimé son ennemi.

Son combat a duré 6 mois.

C’était un grand défi dont Gary Chapman n’était même pas sûr de l’issu.

C’est une histoire pleine d’espoir à lire dans le livre.

Voici le plan proposé à Anne par Gary Chapman :

  1. Trouver le langage de son mari,
  2. Parler son langage,
  3. Demander une fois par mois à son mari ce qu’elle doit faire pour devenir une meilleure épouse,
  4. Acceptez les conseils et les intégrer au plan car ce sont de précieux indices.
  5. Au premier témoignage de gratitude, proposez une requête concrète pour qu’il parle dans sa langue.
  6. Noter toutes les paroles appréciatives.
  7. Demander une faveur par mois.

Cette femme venait voir Gary tous les 15 jours. Ceci pendant les 6 mois.

Agir de la sorte n’est pas de l’hypocrisie. C’est un choix pour l’intérêt du couple.

Il faut faire la différence entre l’amour-action (ce que choisi de faire Anne) et l’amour–sentiment (amour inexistant dans leur couple).

 

5. Les enfants et le langage de l’amour

les enfants et les langage d amour

Des enfants avec un réservoir émotionnel rempli seront des adultes responsables.

Plus l’enfant grandit moins on le félicite pour ses réussites, on a plus tendance à lui reprocher ses manquements.

Ceci entraine un baisse estime de soi et un sentiment de pas être aimé pour les futurs adultes.

On a l’habitude de faire beaucoup de cadeaux aux enfants. Mais ce n’est pas forcément leur langage.

Comment le savoir ?

Un enfant qui prend soin de son cadeau parle ce langage.

Un enfant qui passe d’un cadeau à un autre et les délaisse rapidement ne parle pas ce langage.

En plus un cadeau trouvé ou fabriqué a souvent plus de valeurs à leurs yeux.

Si votre enfant vous remercie quand vous l’aidez ou qu’il cherche à vous aider, vous devinez facilement son langage.

Créer des moments inoubliables pour l’enfant fera plaisir à un enfant qui parle le langage des moments de qualité.

Il n’est jamais trop tard pour exprimer son amour à son enfant !

 

6. Un mot personnel

Voici 3 points important que rajoute Gary Chapman à la fin de son livre :

  1. Si les deux membres du couple ont un réservoir d’amour plein, cela créé un climat propice à la résolution des conflits.
  2. Tout être est différent, chacun a des désirs diffèrent et un passé à lui. Cette diversité est présente dans tous les couples.
  3. Il n’est pas utile d’être d’accord sur tout.

 

Mon avis

 

Points forts

  1. Facile à lire beaucoup d’anecdotes et d’exemples concrets.
  2. Cette méthode marche et aide concrètement à améliorer la communication dans le couple.
  3. La découverte de son langage et celui de l’autre améliore grandement la compréhension dans le couple.
  4. La notion de langages d’amour fonctionne également avec les enfants.

 

Points faibles

  1. Bien que rares, certains passages bibliques peuvent faire fuir quelques personnes,
  2. Il n’y a aucune illustration,
  3. Beaucoup de répétitions.

 

 

Vous pouvez acheter ce livre sur Amazon :

 

 

Utilisez une des 7 techniques pour découvrir votre langage est dites-moi dans les commentaires quel est votre langage ?

Je suis curieux de savoir si vous aviez trouvé votre bon langage !

 

 

Photos de Éole, enggul, celynek

Recherches utilisées pour trouver cet article :

les 5 langages de lamour,les langages de lamour,les langages de l\amour,langage amoureux,les cinq langages de l\amour,5 langages de l\amour,le langage de l\amour,gary chapman les 5 langages de l\amour,les cinq langages de lamour,les 5 langages de l\amour gary chapman

Avez-vous lu ces articles ?

Lien Permanent pour cet article : http://www.mon-couple-heureux.com/les-5-langages-de-lamour-partie-3/