«

»

Comment être un soutien dans son couple ?

Perte de travail, soucis avec les collègues,tensions familiales, inquiétudes financières, remise en question de soi, fatigue nerveuse, deuil,… les soucis, ce n’est vraiment pas ça qu’il manque dans la vie!

Je vous propose aujourd’hui de réfléchir du point de vue de la personne qui veut aider son conjoint. Comment l’aider à traverser cette épreuve? Comment ne plus être désemparé devant cette souffrance? Quelles sont les attitudes à avoir et celles à éviter?

 

Comment être un soutien pour votre conjoint?

 

Offrez lui quelque chose de rare

Tout ce qui est rare est chere Le temps!

C’est le bien le plus précieux que vous pouvez donner à votre partenaire de tous les jours. Le temps, vous ne pouvez pas le mettre de côté pour l’utiliser plus tard. Il passe et disparait. Offrir son temps à son conjoint est un don de soi et une véritable preuve d’amour.

Lorsque vous remarquez que votre ami(e) a besoin de soutien, laissez de côté votre activité. C’est simple à dire mais trouvez un moyen de reporter votre tâche à un autre moment ou déléguez la. Si vous seul pouvez la faire, prévenez votre ami(e) que vous allez finir le plus rapidement votre tâche. Donnez lui un temps et respectez le.

De nombreuses fois, j’ai abandonné des projets prévus ou en cours. Je ne le regrette pas. Je les ai juste reporté à un autre jour ou fini après notre discussion.

Il est important de faire comprendre à votre conjoint que ce temps que vous lui consacrez est précieux. D’une part pour pas qu’il en abuse (dire oui tout le temps n’est pas une solution) mais également pour qu’il se sente important à vos yeux.

Et en même temps, il ne faut pas le faire culpabiliser. Je te consacre du temps, mais je le fais par amour pour toi. Quand ma femme me dit qu’elle n’a pas envie de me faire perdre mon temps, je lui réponds qu’elle est ma priorité numéro une!

C’est gentil de donner de son temps mais si vous regardez votre montre tous les quart d’heure parce que le match va bientôt commencer… ne vous étonnez pas que votre conjoint ne s’ouvre pas facilement. De même pour ceux ou celles qui se demandent comment va finir Desperate Housewife au lieu de se concentrer sur les paroles de son conjoint! ;)

Ne mettez pas votre chronomètre en marche pour discuter avec votre conjoint! ;)

 

Silence, on tourne…

Afin que votre conjoint puisse se livrer à vous, emmenez le dans un endroit calme et reposant.

Vous pouvez le faire de différente manière. La plus simple est de rester à l’endroit où vous êtes et de pacifier cette zone.

Si vous êtes à la maison, éteignez la télévision, la radio, vos enfants… (ha non ça ne s’éteint pas…dommage! ;) ). Asseyez vous ou allongez vous sur le canapé.

Si l’endroit est trop bruyant, sortez de cet environnement. Partez vous promenez dans un jardin, à la plage, en forêt, près de chez vous.

Demandez à votre conjoint ce qu’il préfère. Le but est que vous vous retrouviez seul dans un lieu calme.

Cet atmosphère va décontracter votre ami(e) et lui inspirer confiance pour vous parler.

Moi, je m’allonge avec ma femme sur le canapé. Elle pose sa tête sur mon épaule. Parfois, je mets un CD de musique calme pour décontracter l’atmosphère mais on n’est pas obligé de faire aussi compliqué.

 

Maintenant, écoutez!

ecoutez L’écoute est importante car c’est l’occasion de montrer notre intérêt à l’autre. Votre ami(e) le ressentira, alors soyez honnête si vous n’arrivez pas à l’écouter.

Soyez attentif à ses paroles et à ses gestes. Regardez, si possible, votre conjoint dans les yeux avec tendresse et compréhension.

Soyez une oreille avant d’être une langue.

 

 

Cultivez votre patience.

Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage. “(Jean de La Fontaine)

C’est facile à dire. Mais que faire quand mon conjoint ne parle pas… ou que ses soucis me concernent et me remettent en cause?

S’il ne parle pas, écoutez son silence. La parole n’est pas le seul moyen de communiquer. Il existe une communication non verbale. Observez ses gestes, sa respiration, ses yeux,… tous ces gestes sont des indicateurs qui vous diront si votre conjoint est triste, en colère, anxieux ou autre… Plus vous l’observerez mieux vous devinerez ce qu’il se passe dans sa tête. C’est pour cela qu’il est également important de bien observer son partenaire lors d’échanges verbaux.

Si votre conjoint est agressif et reporte toutes ses critiques sur vous… je vous rappelle que le but est d’être un soutien mais bon, pas un punchingball non plus! L’idéal serait de le laisser parler pour que votre conjoint se décharge. La colère ne fait qu’un temps. Ensuite vous lui énumérez tout qui vous a blessé sans tomber dans le piège de l’accusation (utilisez la technique des phrases en JE). Je vous avouerais que ce n’est pas facile, mais c’est la méthode la plus constructive : rester calme. Votre patience sera alors récompensée par un pardon. :)

 

Soyez son plus grand fan!

j'aime En écoutant votre partenaire, il va se livrer en toute confiance à vous.

Ne le rabaissez pas mais au contraire, valorisez le! Croyez sincèrement en lui. Considérez le et soyez honnête. Dites la vérité avec compassion. On a souvent peur de blesser l’autre avec la vérité mais c’est également une preuve d’amour. Si vous voyez vraiment du positif en lui, il le ressentira.

Valorisez votre ami(e).

Il a besoin de réconfort. Il a besoin d’être rassuré. Redites ce qu’il a dit pour lui montrer que vous avez bien compris.

Votre conjoint a besoin de reprendre confiance en lui. Comment faire? Mettez en avant ses atouts, ses points forts, ses dons, ses talents, ses réussites. Forcer le à se remémorer tout cela. Pourquoi ne pas en faire une liste à écrire dans votre cahier de couple?

Encouragez votre partenaire.

Influencez le positivement.

Soutenez le en montrant que vous êtes avec lui, montrez que vous avez foi en lui.

Utiliser la loi 3ème des couples heureux : Les couples heureux ont leurs secrets

 

Un peu de respect s’il vous plait!

Ne minimiser jamais ses problèmes. Parfois on ne saisit pas à quel point notre conjoint est triste. Ne lui dites pas “C’est pas grave, il y a pire ailleurs, ça va passer.” Si c’est pour dire ça, il ne vaut mieux rien dire.

Si votre conjoint vient à prendre des décisions suite à votre discussion, respectez les. Ce n’est pas le moment de batailler. Votre ami a besoin de soutien en ce moment, encouragez le si vous êtes d’accord sinon ne donnez votre avis que si on vous le demande.

 

A vous la parole!

megaphone D’une manière générale lorsque votre conjoint a besoin de votre soutien, il n’attend pas vos conseils. Il a juste besoin d’écoute.

Ce n’est pas facile et moi même je fais souvent cette erreur. Je l’écoute et j’ai l’impression de me sentir impuissant, que faire pour l’aider? Un petit conseil? NON!!!

Par contre, si on vous demande votre avis, alors la vous avez le droit de parler. Offrez lui de l’espoir dans vos paroles. Exprimez vos sentiments, dévoilez vous. Cela lui donnera confiance. Mais surtout ne vous plaignez pas… ce n’est vraiment pas le moment.

Vous pouvez également prendre la parole pour poser de bonnes questions.

 

Des questions?

Vous avez la parole, alors profitez en pour lui posez lui des questions intelligentes.

Posez lui des questions pour mieux comprendre ce votre partenaire a dit.

Demandez lui en quoi vous pouvez l’aider?

Vous n’avez pas la réponse à ses questions. Seul votre conjoint a la réponse. De plus s’il l’a trouve tout seul, il l’acceptera plus facilement.

 

Où sont mes supers pouvoirs?

superman Vous l’avez écouté mais votre conjoint est toujours triste et désemparé. Il a peut être besoin d’être seul? Demandez lui?

Vous ne pouvez pas tout résoudre.

N’essayez pas non plus de résoudre ses problèmes à sa place.

Vous devez accepter de ne pas être un superman ou une superwoman. Acceptez de ne pouvoir rien faire.

 

 

Je ne pense plus donc… je ne me casse plus la tête!

Au bout d’un moment, vous sentez que la discussion tourne en rond : c’est le moment de penser a autre chose!

Voici quelques idées :

Faites avec avec votre ami(e) son activité favorite sans pour autant le forcer.

Faites l’amour!

Sortez : partez faire une balade, aller au cinéma,…

Jouez-lui un morceau de musique.

Partez faire un sport : courir, vélo,… deltaplane…

Allongez vous sur le canapé avec un CD, lisez lui un livre, faites lui un massage pour le détendre, prenez soin de votre partenaire.

Faites la/le rire grâce à votre humour désopilant!

Soyez tendre, prenez le/la dans vos bras, prenez lui la main,…

 

Pour conclure

J’ai fait cet exercice de synthèse grâce à ma propre expérience et en pensant à la façon dont j’aimerais être soutenu. Je sais que je décris des situations idéales. Mais relire ces petits conseils très triviaux peuvent permettre à chacun d’améliorer les relations dans le couple.

Attention de ne pas trop en faire. Si vous supportez trop votre ami, il risque de ne plus se prendre en charge et ne faire que s’appuyer sur vous. Il doit y avoir un équilibre. L’autre doit être un soutien autant que vous, vous l’êtes.

 

 

Vous avez aimé cet article? Devenez fan Facebook! :

 

En bonus, un PDF de Michèle du blog Sur le chemin de soi, qui fait l’éloge de l’écoute dans le couple :   Prière pour être écouté.

 

Photos de jurvetson, Melvin Gaal (Mindsharing.eu), owenwbrown, Robert.Nilsson, Ben Northern

Recherches utilisées pour trouver cet article :

soutenir son conjoint,comment soutenir son conjoint,comment soutenir son homme,www coupleheureux com,comment reconforter son cheri,soutenir son homme,message de soutien a son amoureux,ma femme ne me soutient pas,soutenir son mari,comment encourager son homme

Avez-vous lu ces articles ?

Lien Permanent pour cet article : http://www.mon-couple-heureux.com/comment-etre-un-soutien-dans-son-couple/

28 comments

6 pings

Passer au formulaire de commentaire

  1. Jean-Yves

    Salut Michael
    Je suis d’accord avec tout ton article, et je trouve ta dernière phrase particulièrement importante.

    Il est vrai que lorsque tu es un soutien de chaque instant, la tentation est grande de se reposer sur l’autre et donc de le faire plus souvent
    Le problème, c’est que ramener ses soucis à la maison constamment et les partager systématiquement, c’est de l’énergie négative « déchargée » sur l’autre qui écoute patiemment.

    C’est pas mal lorsque l’échange est équilibré de ce côté là (c’est à dire que l’autre le fait également à la même fréquence) mais si c’est toujours à sens unique, c’est nocif.

    Sans compter que si l’autre a également passé une sale journée, c’est peu productif d’en parler le soir même, vaut mieux desperate housewife pour se changer les idées,

    Il faut se laisser un peu le temps du recul car si on est soutenu chaque fois qu’on « rale »; au début on va raler pour les injustices et après on ralera pour tout, car de toutes façons on sera soutenus !
    Jean-Yves vous propose de lire : Défi : Mémoriser les 1000 premières décimales de PIMy Profile

    1. Michaël

      Salut jean-Yves,

      C’est vrai qu’il faut savoir également dire stop à son partenaire quand il se plaint trop. S’il ne fait que ça, on va finir par avoir une mauvaise image de l’autre et perdre de l’amour pour lui.
      Cependant, s’il râle tout le temps, c’est un signal d’alarme. Quelque chose ne va pas. L’aider à trouver une solution peut être la façon de sortir de cette impasse. Car son problème commence à devenir celui du couple…

  2. Anne-lise

    Bonjour Michael

    Encore un article rempli de bons conseils ;)

    Effectivement aimer l’autre c’est aussi le/la soutenir dans les moments difficiles
    A la mairie, on signe pour le meilleur et pour le pire il me semble ! (je ne suis pas encore passée devant Mr le maire ^^)

    Mais je suis aussi complètement ok avec ce que tu dis et ce qu’appui Jean-Yves dans son commentaire : Soutenir oui mais pour de vrais raisons pas sans cesse pour des états d’âme ! Et il faut aussi que se soit réciproque pour maintenir l’équilibre nécessaire à la bonne harmonie du couple.

    Merci pour ce travail d’analyse rappelant la bonne conduite à avoir envers notre amoureux (se). Article qui mérite d’être relu de temps en temps pour rafraichir nos neurones … Car tes conseils sont simples mais trop souvent la routine, les choses à faire, … font qu’on y pense tout simplement pas ou on qu’on fait passer l’essentiel au 2nd voir 3ème plan !

    @ bientôt
    Anne-lise vous propose de lire : Comment poser des limites a son enfant avec respect et amour ?My Profile

    1. Michaël

      Bonjour Anne-lise,

      oui ça fait du bien d’écrire, ça permet de mettre à plat ses idées et de mieux se les approprier. Ces conseils sont pour moi aussi! :)

  3. Elisandre (le royaume Amoureux)

    Bonjour Michael !

    Oui bien sûr tout cela est un bon procédé ; c’est être « le bon parent » en quelque sorte. Il faut une belle grandeur d’âme, beaucoup d’amour pour tenir sur la distance.
    Ecouter les états d’âme de l’autre c’est accepter sa « vie intérieure », donc aussi la nôtre. Chacun vient « éclairer l’ombre de l’autre »Je vais approfondir ce sujet dans mes articles justement avec la Belle et la Bête.

    Ce qui est bien difficile dans un couple, c’est de « jouer tous les rôles » car parfois cela gomme le rôle principal : « être amants ».

    C’est un sacré défi que les êtres humains se sont lancés en amour, d’être tout à la fois : amis, amants, parents, partenaires d’affaires, époux etc etc…

    Elisandre
    Elisandre (le royaume Amoureux) vous propose de lire : Dossier secret #3 : l’ombre du Prince CharmantMy Profile

    1. Michaël

      Bonjour Elisandre,

      oui la vie de couple est un véritable défi! :) Mais on a tellement à y gagner, ça vaut le coup de le tenter (pour le réussir)! :)

  4. Sylviane

    Bonjour Michael,

    Très bons conseils qu’il n’est pas toujours faciles de tenir mais qui devraient l’être car souvent nous sommes tellement préoccupés par nos propres problèmes que nous avons de la difficulté à écrouter ceux de notre compagnons (compagne).

    C’est vrai que lorsque nous sommes dans les premiers mois (années) d’une relation nous faisons des efforts et quelques années plus tard la routine aidant nous n’en faisons plus.

    Important de se rappeler que rien n’est jamais acquis et que l’entente se cultive jour après jour.

    Comme dit Anne-Lise il est important de lire et relire l’article et … de pratiquer
    Sylviane vous propose de lire : Vivre heureux ou mourir frustré et stressé1My Profile

    1. Michaël

      Bonjour Sylviane,

      merci pour ton regard plein d’expérience. Je suis content que mes conseils te parlent également.
      Je suis totalement d’accord que le couple se travaille tous les jours.

  5. Karine

    Bonjour mickael …

    En effet donner de son temps, écouter attentivement, aider si possible et si c’est demandé..

    Si pas de solution, être un soutien c’ets aussi savoir orienter !
    Aller trouver les ressources en dehors …Penser à COMMENT ? Orienter son esprit vers la recherche de solution.
    – Coach,
    – thérapeute,
    – internet,
    – des livres,
    – des groupes de paroles

    Merci pour cet acte de bienveillance… parfois  »esquinté » par la course au temps !
    Karine vous propose de lire : Et si vous décidiez d’avoir le moral ?My Profile

    1. Michaël

      Bonjour Karine,

      nous n’avons pas toujours la ou les solutions mais un tiers peut nous la donner. Merci pour ce complément.
      Michaël vous propose de lire : Comment être un soutien dans son couple ?My Profile

  6. Michele

    Bonjour Michael,

    Tout d’abord je tiens à te dire Bravo pour l’énergie que tu dépenses à chercher ce qui peut aider les couples à mieux vivre ensemble. Ce sont de bons conseils que tu prodigues.
    Pour ne pas paraphraser je dirais simplement que je suis tout à fait d’accord avec les commentaires exprimés précédemment .
    Pour illustrer ton article j’aurais aimé joindre ici un beau texte en pdf …mais, désolée je ne sais pas comment faire techniquement …:-) Si tu sais faire, merci de tes conseils.
    A bientôt le plaisir de te lire,
    Michèle
    Michele vous propose de lire : Quels liens nous unissent ?My Profile

    1. Michaël

      Bonjour Michèle,

      merci pour ton avis, ça me fait plaisir :)
      Tu peux m’envoyer ton PDF à cette adresse : michael[arobase]mon-couple-heureux.com. Je pourrais l’ajouter à la fin de l’article si tu veux.

      1. Michele

        Bonjour et merci de ta proposition Michael, je viens donc de t’envoyer le pdf à cette adresse mail.
        A toi de voir si tu veux le publier ou non.
        Très bonne semaine et à bientôt
        Amicalement,
        Michèle
        Michele vous propose de lire : Quels liens nous unissent ?My Profile

        1. Michaël

          Merci beaucoup Michèle, j’ai rajouté le PDF en fin de l’article. Il est rempli de bons conseils.

          1. Michele

            Merci Michael, c’est sympa de l’avoir publié dans ton article.
            En échange de lien je vais noter le tien vers ton blog dans ma rubrique « blogosphère ».
            Très belle semaine à toi et à bientôt le plaisir de partager sur le web :-)
            Bien amicalement,
            Michèle
            Michele vous propose de lire : Quels liens nous unissent ?My Profile

  7. Maigrir

    Belles recherches =)
    Tout l’équilibre est là, savoir donner du temps sans devenir envahissant.
    D’où l’importance d’avoir ses activités propres.

    1. Michaël

      Bonjour,

      Pourquoi tu dis qu’il faut avoir ses propres activités?

  8. Momen Présent

    Bonjour,

    Bravo pour l’article. pour ma part si aider est une preuve d’amour , alors pour moi çà n’est pa l’amour. L’amour n’est pas conditionnel!

    Pour ma part aider c’est écouter , pour le reste on peut rien faire! On peut pas changer l’autre et encore moins la pousser à le faire.

    Dans mon couple , dans ce cas, j’écoute et je lui envoie beaucoup de compassion. Et si elle a besoin de mon aide, alors je suis là sinon je fait confiance dans ses capacités!

    _/\_
    Momen Présent vous propose de lire : Se libérer de nos pensées négatives ou Devenez un Sakshin! – 1ère partieMy Profile

    1. Michaël

      Bonjour,

      tu veux dire que soutenir l’autre n’est pas une preuve d’amour?

  9. eric

    Bonjour à tous.
    Je suis tombé par hazard sur votre site. Je pense avoir bien compris le sens du sujet « comment êre un soutien dans son couple » au sujet de prendre son temps pour l’autre…
    J’aimerai avoir vos opinions sur la situation que je vis en ce moment, à savoir si je me prends la tête pour rien ou si je demande seulement à assouvir une envie nécessaire, à savoir le temps que l’on peut consacrer à « l’autre »…
    mon soucis est le suivant:
    Ma compagne est actuellement en vacances à des milliers de kilomètres de moi afin de retrouver sa famille et ses amis qu’elle n’a pas vu depuis cinq ans… nous ne pouvions prendre ces vacances en même temps…
    Depuis son départ, elle m’a téléphoner à peu près six fois. Jusque là tout va bien pour une relation de couple..
    Le problème est que lorsqu’elle m’appelle, je me rends compte qu’elle est toujours pressée ou que des gens l’attendent, donc elle me raconte brièvement ses vacances…. Et lors de ses deux derniers appels, elle me fait comprendre qu’elle consacre un moment à nous seuls (super); elle est seule dans un train et personne ne l’accompagne. Ni famille, ni ami. Le deuxième (18 jours après son départ), elle attend le bus et donc m’appelle. Elle me dit alors, « mon chéri je profite pour t’appeler car je suis en train d’attendre le bus pour aller à tel endroit.., je peux te consacrer deux minutes »…. Pour la petite histoire, le bus est arrivé à l’heure….. No comment!
    Je comprends qu’elle veuille profiter un maximum de ses vacances, je comprends qu’elle puisse avoir un emploi du temps surchargé, et je comprends qu’on en peut pas passer notre vie au téléphone….
    Je demande simplement: pourquoi je ne ressens pas chez elle l’envie de se dire ne serait-ce qu’une dans la semaine, même pour dix minutes: » aujourd’hui je vais prévoir dans la journée d’appeler « l’homme de ma vie » (ses propres mots), à un moment donné, en laissant un instant tombé amis et famille afin d’avoir un moment d’intimité avec lui…?
    Tellement occupée, tellement pressée, que je n’ose même pas l’appeler…
    Quand pensez-vous?
    Eric.

  10. Michaël

    Bonjour Eric,

    Pour résumé : Tu te prends la tête pour rien! ;)

    Je suis parti un mois au Nigéria en mission loin de ma femme. Je ne pouvais pas l’appeler tous les jours et on a survécu!

    Laisse la profiter des ses vacances sinon tu vas l’étouffer. Quand vous vous retrouverez ça sera tellement génial! :) Vous aurez pleins de choses à vous raconter.
    Profites toi aussi de tout se temps pour te retrouver (et organise lui des surprises pour son retour! ;) )

    1. Eric

      Bonjour Mickaël. Ben comme par hazard, au moment où j’ai ma compagne au tel pendant ses vacances…. je reçois votre avis sur ce que je vous ai écrit. Et je vous remercie pour votre réponse!
      Au départ je n’ai pas du tout été d’accord avec ce que vous avez dit! Mais (je pense..) ayant bien relu vos mots, j’ai compris une chose.. Quoi qu’il puisse se passer, ça ne sert à rien de se prendre la tête pour aussi peu, et je me suis senti d’un calme rarement éprouvé… Elle aurait pu me raconté n’importe quoi, j’aurai dis: oui ma chérie!!… J’exagère un peu, mais vu ce qu’il s’est déjà passé entre nous, bien d’autres questions sans réponse… Je me suis rendu compte que je dois la laisser vivre comme elle le sent, de faire confiance sans regarder à la dépense, pour ressentir qu’elle soit agréablement surprise de ne pas lui infliger le détail de ses vacances et sentir moi même du coup libérer de ses actions et de me dire que si elle a envie de parler, elle parle, si elle n’en a pas envie, c’est presque pareil, presque parce que je veux écouter quand même ce qu’elle a à me dire… du coup elle état demandeuse de conversation… En tout cas merci pour votre réponse. Conclusion pour moi; lorsque elle aura besoin de m’entendre, je serai là, et pour l’inverse, je serai patient….

  11. Marina

    Bonjour Michael,

    Je ne suis pas en couple à l’heure actuelle mais ça ne m’a pas empêché d’adorer ton article!

    Le soutien que tu as décris est exactement le soutien que j’aimerais recevoir d’un proche si je n’allais pas bien, c’est-à-dire avoir une personne qui nous écoute est est avec nous à 100% au moment où on lui parle sans qu’elle soit interrompue par le téléphone d’un côté, la télé de l’autre etc…

    Je trouve que le pire que l’on puisse faire à une personne qui a besoin d’être écoutée c’est d’abréger sa conversation et de lui répondre « moi aussi » et finir par lui parler de ses propres problèmes. Ca m’est arrivé quelque fois et je trouve cela désagréable et frustrant…

    En même temps il y a d’autres points que j’ai particulièrement apprécié dans ton article:

    -le fait d’être un soutien pour l’autre tout en sachant imposer ses limites: tu as bien expliqué qu’être un soutien ne veut pas dire être un souffre-douleur;

    -le fait de trouver des moyens de « passer à autre chose », égayer l’atmosphère quand une conversation commence à tourner en rond et à devenir stérile. Ta liste a donné de bonnes pistes d’activités possibles.

    J’aimerais finir par une citation de Confucius que j’apprécie, qui souligne l’importance de l’écoute: « Si nous avons deux oreilles et une bouche, c’est pour écouter deux fois plus que parler »

    Merci et à bientôt.

    Marina

    1. Michaël

      Bonjour Marina,

      Ça me fait énormément plaisir que cet article plaise à autant de gens! :)
      Michaël vous propose de lire : Mariage ExpressMy Profile

  12. gwen

    bonsoir, j ai de gros probleme de communication avec mon conjoint! je n arrive pas a lui faire comprendre ce que j exprime! je ne suis pas du tout expressive et demonstrative dans ma vie de couple et je garde et j explose je dis des mechantés pour qui ecoute et j essaye de lui faire comprendre ce qui me tracasse en mettant en colere c plus fort que moi y comprend pas que j ai pas besoin de lui dire je t aime tout les jours que juste le fait d etre pres de lui au calme me fais du bien que j ai pas besoin de sexe tout les jours pas que je le desire pas mais pas autant que lui! j apprecie les moments qu on passe ensemble mais les moment pour moi seule sont si rare que j essaie de les preserver mais lui comprend pas! je ne lui jamais dis sa commesa a lui puisque on se parle plus du tous depuis quelque jours j aimerais lui faire comprendre lui dire mais les mots sorte pas je lui ai ecris une lettre apres une dispute pour qui comprenne vraimment ce que penser il la lu et apres quand y ma dis que j aurais mieux fais de lui dire au moment propice plutot que de lui ecrire mais j ai essayer de lui faire comprendre mais en criant on a du mal a s entendre!le fait de lui exprimer mes sentiment sincere me gene me fais peur aucun son ne peux sortir de ma bouche c la peur qui me blesse (separee avec un enfant avnt de le rencontrer la on en est a 2ans de vie commune apres 7ans sans homme dans ma maison)je le sais g mis des limites (protection) j arrive pas a les faire tomber et je me braque et on se dispute! la y dorsau salon je voudrais y dire pleins de choses mais quand je suis allez le voir il aisai semblant de dormir je suis allez mais je veux pas dire des trucs qui ne va pas ecoute et que je devrais encor repeter a la prochaine dispute parce que sa m aura prouvé que sa sert a rien que je fasse l effort donc au secours c’est un homme genial pour moi pour mon fils et je veux pas le perdre! je fais comment pour parler sans reussir a sortir de mots gentils ?

    1. Michaël

      Bonjour Gwen,

      pour mieux gérer tes colère, il va falloir que tu fasses un travail sur toi afin de comprendre son origine et apprendre à la canaliser.
      Tu peux le faire seul en écrivant dans un carnet intime oui en te faisant aider par un psychothérapeute.

      Quand tu auras compris l’origine de tes colère tu pourras mieux les anticiper et demander à ton conjoint d’arrêter la discussion car tu sens que tu vas partir en vrille. Ensuite tu te trouves une activité qui te détend (sport, musique, etc…). Quand tu seras calmé tu pourras revenir sur la discussion sur des bases plus saines.

      Cela n’est pas facile et demande des efforts sur soi-même.

      Bon courage
      Michaël vous propose de lire : Comment un couple se forme ?My Profile

  13. Nassima

    Bonsoir, merci beaucoup pour cet article si instructif. Malheureusement j’aurai aimé le trouver et le lire avant de faire des bêtises. Je crois que mon ami avait juste besoin que je l’écoute et n’avait peut-être même pas envie de parler d’un problème qu’il a eu récemment, mais moi je lui ai donné un CONSEIL en croyant bien faire.
    Ce que j’ai dit n’avait rien de grave ou de négatif mais… tout ce que je sais c’est que depuis plusieurs jours il ne répond ni a mes messages, ni a mes appels! pourtant, je n’ai rien a voir avec son problème et mon conseil était trop simple ou banal pour causer quoi que ce soit !
    – Alors comment je dois comprendre sa réaction? et que dois-je faire maintenant?
    Il m’arrive de culpabiliser et de me dire que je n’ai peut-être pas eu la réaction qu’il fallait, mais en même temps, je sais que tout allait bien entre nous et que je n’ai rien à me reprocher quand même, je ne vais pas devenir susceptible et douter de tout ce que je dis ou fais !
    Aidez-moi s’il vous plait ! j’ai besoin d’avis et de conseils, je n’y comprends plus rien!
    MERCI
    Nassima

  14. Nguyen

    Bonjour,
    J’adore votre article, mon couple se tient sur une ficelle , j’ai 2 enfants , donc le divorce sera très très difficile à décider , j’essaie de tout faire pour reconstruire la confiance chez mon mari,
    Comme vous avez dit , mon mari ne me trompe pas pour une autre fille, mais il a laissé ses parents m’a frappe, mal traite,…et il ne réagi pas , il préfère de fuire. Mais dehors ce sujet je l’aime , je le respect,…c’ est le père de mes enfants , mais j’ai du mal à lui pardonner histoire de ses parents , car il pardonne les actes de ses parents ,
    La dispute qui vient de passe , il m’a dit » sous race » et comme une filme qui repasse les images de ses parents m’a frappe avec son soutien , il est gentil, doux, occupe bien de moi, mes enfants,…..est ce que ça suffit pour vivre heureux
    je vous précise ,je suis arrivé en France quand j’ai 23 ans , je parle peu français ,je travaille dur, vivre au foyer, et je faisais les etude bac 2 ( 2 fois) , j’ ai réussi ,j’ai travaillé dans une grand société ….. Est ce que je ne mérite pas être heureuse.
    il me soutien pas, ses parents acceptent que lui et mes enfants ,  » est ce que je suis une sous race  » . Il ne réagi pas quand sa mère suggère de me quitte pour trouver une autre femme. J’en peux plus .que faire
    cordialement

  15. Amel Mela

    j'ai trop aimé , j'ai adoré cette article ils est plein de bons conseils :)

  16. Mouhamed Ali Assad

    Cette article m'a vraiment aider à comprendre la nécessité et la transparence du temps, de l'écoute par rapport à la vie de couple que je dois accepter pour ma femme et pour moi à l'avenir. L'article vient de me rassurer et de me donner une espoir de confiance dans la vie quotidienne.

  17. Yvens Pierre

    j'aime

  1. Comment être un soutien dans son couple

    [...] Comment être un soutien dans son couplewww.mon-couple-heureux.com/comment-etre-un-soutien-dans-son-… par moncoupleheureux il y a quelques secondes [...]

  2. Comment être un soutien dans son couple ? | Le couple.fr

    [...] être un soutien dans son couple ? 27 octobre 2011By adminPar Michaël: Perte de travail, soucis avec les collègues,tensions familiales, inquiétudes financières, [...]

  3. Comment réagir face au silence de l’autre

    [...] à son écoute. Soyez son soutien (relisez cet article : Comment être un soutien dans son couple ?). Si besoin proposer lui l’aide d’un [...]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge