«

»

Comment gérer les petites disputes?

Ce matin, ma femme était un peu tendue car elle était en retard pour le travail. Elle m’a demandé d’écrire une carte de remerciements que j’aurais dû faire hier soir. Quand j’ai fini, je lui ai demandé de la relire pour me dire ce qu’elle en pensait… mauvaise idée.

Elle m’a dit : “Il manque un ‘s’ ici, et là! et ça c’est du féminin !!!”… 🙁

Ouah c’est le matin ! et je me prends une salve de remarques négatives ! J’ai senti la colère monter en moi.

Je suis parti dans la cuisine finir de préparer le petit déjeuner. Ça m’a calmé. Ensuite, j’ai analysé la situation et pris du recul : elle était énervée, c’est normal elle était pressée. Moi, je m’attendais à des compliments, j’ai eu tout l’inverse. C’est normal qu’elle soit exigeante sur cette carte car c’était important pour elle.

Calmé, je suis revenu vers elle!  Et je lui ai dit : “j’ai trouvé tes critiques injustes. J’aurais préféré quelques remarques positives sur le fond.”

Elle s’est excusée et m’a fait des remarques plus positives. Ensuite, nous sommes passés à un autre sujet… problème réglé ! 🙂

 

Avec le temps et l’expérience, j’ai remarqué que pour régler les petits conflits, il faut suivre ces 4 étapes :

  1. se calmer,
  2. analyser la situation,
  3. trouver un endroit calme,
  4. revenir sur le sujet.

1. Se calmer

Se calmer

Photo de Twistiti

 

Le ton commence à monter?

Sans vraiment le penser, je me pose ces questions : Comment je me sens ? Irritable ? en colère ? contre qui ? ma femme? moi-même? je suis fatigué? C’est la discussion qui m’a énervée?

Si c’est juste une irritation passagère facile à gérer, il faut la contrôler.

Si je n’y arrive pas, ma solution est donc de faire une pause.

Faire une pause, c’est soit arrêter de parler pour reprendre une discussion normale soit partir pour se calmer.

Avant de partir, il ne faut surtout pas faire d’accusations avec des ‘tu’. Par exemple :

  • “Tu m’énerves!”
  • “Tu es bornée, je me casse!”
  • “Tu n’es jamais contente!”

Reporter la faute sur l’autre est une solution de facilité. Dans un conflit, les torts sont toujours partagés en 2 (cherchez bien). Accuser l’autre ne fait qu’aggraver le conflit.

Avant de partir, il faut plutôt parler de soi et de ses sentiments. Mettre des mots sur ses émotions permet de mieux les appréhender. Exemple de phrases en “je” :

  • “Je suis trop énervé pour continuer à discuter.”
  • “Je sens la colère m’envahir.”
  • “J’ai besoin de me calmer.”

Partir pour se calmer, empêche de dire des mots blessants pour l’autre. La colère nous dicte des mots que l’on ne pense pas et que l’on ne direz pas si on était calme. Ces mots durs et injustes peuvent abîmer notre couple. Nous ne voulons pas ça.

Moi, je choisis toujours de partir dans un lieu où je suis seul pour mieux me retrouver.

Pour se calmer, il faut se vider la tête. Par exemple :

  • faire du sport,
  • jardiner,
  • faire une séance de relaxation avec des respirations profondes,
  • prendre une douche…

Dans cette phase de détente, il ne faut surtout pas ruminer sa colère. Il faut l’oublier et ne penser qu’à des choses positives. Pour une petite dispute, 5 minutes au calme suffisent. C’est ce que j’ai fait ce matin. Une pause de 20 minutes sera nécessaire si la colère est plus importante!

2. Analyser la situation

analyser

Photo de @boetter

Voici une liste de questions que je me pose sans vraiment y penser :

  • Comment était l’environnement? bruyant? stressant?
  • Comment étais-je avant la discussion? calme ou stressé?
  • Comment était ma femme avant la dispute? fatiguée? stressée? irritable?
  • Pourquoi a t-elle réagi comme ça?
  • Pourquoi j’ai réagi comme ça?

Comprendre la situation qui a provoqué la dispute est capitale. Comprendre pourquoi nous avons réagi aussi violemment à la situation l’est aussi!

3. Trouver un endroit calme

Endroit calme

Photo de Mike Hendren

L’environnement a un impact sur nous. On se dispute plus facilement un samedi après midi au supermarché que sur une  grande une plage déserte.

Il en est de même pour la résolution des conflits. Il est plus facile d’arriver à une solution dans un endroit calme.

Si l’environnement est bruyant (machines, enfants, voitures, musique…), il est préférable de reporter la discussion à un autre moment.

4. Reprendre la discussion

Discuter

Photo de Garry Wilmore

Lorsque je me sens plus serein, je reviens vers ma femme pour lui exprimer ce que j’ai ressenti lorsque la colère est montée.

Toujours parler avec le “je”! :

  • “Je me suis senti jugé.”
  • “Je me suis senti critiqué.”
  • “J’ai eu l’impression d’être inutile.”

Ma femme peut alors comprendre pourquoi je suis parti et ne pas le prendre pour elle. Elle ne dira pas non plus que j’ai fait la tête, mais que je suis parti pour me calmer.

Maintenant la situation est plus détendue! 🙂

Après la tempête

Je pense que c’est une bonne méthode pour les petites disputes du quotidien. Il s’agit seulement de faire un petit effort sur soi au bon moment.

Les petites disputes, il y en aura toujours. Un couple est constitué de deux êtres différents avec leur propre histoire. Il y aura toujours, des quiproquos, des incompréhensions, des baisses de morale même dans le couple le plus heureux du monde.

C’est normal de se disputer.

 

Et vous, comment gérez-vous vos conflits dans le couple ?

 

 

Recherches utilisées pour trouver cet article :

ma copine est faché contre moi,comment gerer une femme,comment gérer sa colère couple,comment calmer sa copine,comment calmer une femme en colére,dispute avec ma copine,couple fâché,comment provoquer une dispute,comment gérer une dispute,comment calmer sa femme enervée

Avez-vous lu ces articles ?

Lien Permanent pour cet article : http://www.mon-couple-heureux.com/comment-gerer-les-petites-disputes/