«

»

Créer un couple durable (fin)

Voici la deuxième et dernière partie de la chronique du livre Créer un couple durable – 5 notions clés du bonheur à deux

La première partie se trouve ici : Créer un couple durable (première partie)

 

Partie 2 – Au cœur, 5 notions clefs pour comprendre son couple

– Vous l’aimez, mais cela suffit-il? –

Oui mais

– la notion d’engagement est ses diverses formes –

La grande question que l’on pose un jour ou l’autre est :

Suis-je avec le bon compagnon?

Pour y répondre, il faut se poser 2 autres questions :

  1. êtes vous prêts à vous engager avec l’autre sans conditions préalables?
  2. êtes vous prêts à vous accepter l’un et l’autre avec vos limites et, cela, sans conditions?

Afin de créer un engagement solide, il faut faire un contrat explicite qui détaille les conditions préalables de votre engagement.

la notion d’engagement est ses diverses formes

Par exemple, vous pouvez y renseigner vos exigences en terme :

  • du nombre d’enfants,
  • du lieu d’habitation,
  • des conditions sur la fidélité,
  • de qualité de vie.

Ces exigences représentent vos facteurs d’une vie commune possible à deux.

Écrire ce genre de contrat est une force pour votre couple car les contrats implicites vont générer à la longue des problèmes de frontières mal définies.

Cependant il est important que les termes du contrat ne soit pas trop rigides. Il est possible que tous les termes ne soient pas respectés.

Car le désir et l’envie de s’engager avec cette personne peut être au dessus des représentations du partenaire idéal que j’espérais.

Il existe 2 types d’engagement :

  • l’engagement inconditionnel : je m’engage avec toi sans aucunes conditions.
  • l’engagement conditionnel : cela signifie que pour vivre en couple, j’exige un certains nombres de conditions.

 

L’engagement dans le temps.

Avant on ne vivait pas aussi longtemps qu’aujourd’hui. La prolongation de la durée de vie pose maintenant un problème : comment rester ensemble 30, 40, 50 ans ?

La solution serait de faire un contrat renouvelable :

  • proposer des séparations ponctuelles avec reprises du lien.
  • renouveler son engagement mutuel.
  • mettre en place une distanciation temporaire

 

Quelles priorités dans l’engagement?

S’aimer est le socle indispensable d’une vie de couple cependant cela n’est pas suffisant pour fonder un engagement.

Voici 4 axes de réflexion sur ce qui compte le plus dans notre engagement de couple :

  1. J’ai décidé de vivre avec cette personne et pas une autre.
  2. Nous allons rester ensemble à vie! Nous restons ensemble à vie ou nous nous accordons la liberté de pouvoir nous quitter suivant un accord mutuel à tout moment? On peut également s’accorder des temps de séparations.
  3. Le plus important c’est mon épanouissement personnel! Chacun y trouve son compte? Chacun pour soi? ou un seul des deux profite de la relation?
  4. La priorité est notre projet de couple :  notre entreprise, nos enfants ou notre maison,…

Ces 4 options sont réductrices et peuvent changer. En effet (en reprenant les même points) :

  1. Est ce que l’autre pense pareil?
  2. Nous restons ensemble à vie ou nous nous accordons la liberté de pouvoir nous quitter suivant un accord mutuel à tout moment? On peut également s’accorder des temps de séparations.
  3. Chacun y trouve il son compte? est ce que votre couple c’est chacun pour soi? ou un seul des deux profite de la relation?
  4. que se passe t’il lorsque le projet est terminé?

Cependant, il est très intéressant de s’y pencher pour être au clair. Cela permet de nommer les décalages et apaiser les crises.

 

Fêter l’engagement

Le rituel de l’engagement permet  de :

  • signifier son engagement,
  • honorer la rencontre amoureuse,
  • développer une culture du couple.

Il n’y a pas de norme, chacun peut inventer son propre rituel.

Attention, une fête de mariage réussie ne garantie pas la réussite du couple (autant dans la durée que dans la qualité)! C’est le piège du bonheur acquis une bonne fois pour toute.

Voici les 6 fonctions de l’engagement :

  1. permettre de situer notre histoire dans le temps.
  2. permettre  de se séparer du passé (famille, ex-ami, célibat) pour s’engager. Si ca va mal je me tourne dorénavant vers mon conjoint.
  3. permettre de vivre le lien. Je fais confiance en l’autre et je compte plus seulement sur moi mais aussi sur lui.
  4. se donner de la sécurité. L’engagement c’est la validation d’une parole et la sécurité juridique dans le cas d’un mariage, PACS ou d’un acte notarié. Le lien contractuel favorise le développement du couple.
  5. savoir comment on s’appelle : ami, petit ami, mari, compagnon,….  ?
  6. savoir comment les autres nous désignent. Quand on vous invite on se demande plus si on doit invité votre ami.

Au contraire, l’absence d’engagement clair et aucun échange sur ce thème est une source de conflit potentiel. Cette situation provoque une incertitude pesante sur la continuité du couple.

Un projet commun (enfant, maison, entreprise) n’est pas un engagement clair, il faut un engagement conjugal.

Ne pas s’engager est une forme d’engagement ! Surpris

Attention, trop d’engagement peu vider le couple de son contenu.

 

Lorsque la vie bouscule le couple

– L’impact des changements et des blessures –

L’impact des changements et des blessures

Au cours de notre vie de couple, une multitude de changements peuvent survenir :

  • arrivée d’un enfant,
  • période de chômage,
  • avortement,
  • déménagement,
  • décès d’un parent,
  • une maladie, etc…

Saviez vous que 50% des séparations surviennent après l’arrivé d’un enfant, l’achat ou la construction du domicile conjugal?

Dans ces cas, le véritable problème est que le projet du couple a remplacé le couple

A travers quelques histoires dans le livre, on peut voir l’impact du changement dans la vie des couples :

  • la mort d’un enfant peut lier un couple par le devoir de mémoire.
  • le départ des enfants peut provoquer le départ de la femme également!
  • la retraite : un mari trop absent peut soudain devenir trop présent!
  • le décès d’un proche parent peut libérer une décision de quitter le couple.

Lorsqu’un évènement survient dans une relation de couple, il faut le prendre en compte et ne surtout pas l’ignorer.

Le problème de l’un c’est le problème du couple.

 

Partie 3 – Au quotidien, s’aimer entre câlins et tempêtes

– Pas à pas ensemble –

Quelle liberté sexuelle?

– Les aléas de l’(in-) fidélité –

infidélité

Parmi tous les couples, nous sommes plus de 75% à placer la fidélité sexuelle comme un fondement de notre couple

Mais où commence l’infidélité? Cela peut aller du simple regard au toucher.

Nous vivons un contexte difficile pour rester fidèle :

  • l’allongement de la vie,
  • l’ouverture vers le monde grâce à internet,
  • la mobilité accrue,
  • le contexte de liberté sexuelle.

Notre société classe très rapidement les gens. L’infidèle est le coupable et la personne trompé la victime.

Pourtant, les couples qui échappent à l’infidélité sont de plus en plus rares.

La solution serait de se donner un contrat révisable en fonction de l’âge de chacun et des expériences traversées.

L’infidélité n’est pas un problème, c’est une conséquence.

L’infidélité peut provoquer des sentiments de trahison, d’abandon, de culpabilité et/ou de déchirement.

Mais elle peut également être bénéfique et relancer le couple!

Pour résoudre ce problème d’infidélité, certains couples ont choisi  deux autres alternatives :

  • la liberté sexuelle choisie,
  • la poly-fidélité ou lutinage.

La liberté sexuelle permet d’éviter la privation. C’est un acte généreux et violent à la fois. Il est violent par le sentiment de jalousie qu’il peut provoquer.

Il faut une puissance de caractère pour se protéger des sentiments d’insécurité, de rivalité, d’abandon et de peur.

Dans le cas de la poly-fidélité (ou lutinage), on considère que la fidélité est un défi impossible à tenir. Le principal problème de ce type de relation est pour le partenaire qui n’a pas de relation en parallèle. Il peut s’investir dans le couple et en souffrir.

Il existe 3 situations pour atténuer cette souffrance :

  1. L’équilibre des balances. C’est une solution ponctuelle.
  2. Le désengagement sur une période. Cette solution est plutôt conseillée pour les couples solides. Ceux qui ont 20 ans ou plus de vie commune.
  3. Neutraliser son affect. C’est à dire pouvoir passer d’un partenaire à un autre sans émotions. Il faut donc n’avoir aucun sentiment pour cette personne.

Cependant, la plupart des jeunes couples abandonnent ce système de liberté sexuelle à cause de la souffrance de l’autre, le quotidien et la vie familiale qui se met en place.

Si vous avez été infidèle, avouer n’est pas forcément la meilleur solution. On ne prévoit pas l’impact de l’aveu sur le partenaire et la famille.

Un autre type de relation extra conjugale c’est l’introduction d’un tiers dans la vie conjugale : les jeux vidéo, internet, les jeux d’argent, l’alcool, le sport, une association, l’engagement dans la politique, le travail, …

La solution est de trouver un accord explicite commun et révisable.

Il est important de pouvoir ensuite en rediscuter pour respecter cet accord.

 

On ne sait pas se parler

– La (non-) communication dans le couple –

On ne sait pas se parler

Il existe plusieurs types de personne dans les couples. :

  • Le taiseux est la personne qui ne parle pas. Il a l’impression qu’à chaque discussion cela tourne en sa défaveur, il se fait ridiculiser, il se sent envahit par la parole de l’autre.
  • Le coupeur de parole qui n’écoute pas la fin des phrases de son conjoint.
  • Les joueurs de ping-pong qui communiquent par un échange d’attaque et de défense.
  • Les teigneux ne parlent pas, ils s’engueulent! Ce n’est pas pour cela qu’ils sont fâchés.
  • Les hystéro-tragiques considèrent leur vie plate si elle ne se succède pas de de joies intenses et de déprimes amoureuses.
  • Les ouatés sont des adeptes de la dispute.

Il est important de savoir que : même sans parler, le couple communique.

Améliorer la communication va favoriser le changement mais ce n’est pas la source réelle du problème (la source se trouve dans les 5 clefs)

Voici les principes de base d’une bonne communication :

  • différencier le contenu et la forme : “La forme est le fond qui remonte à la surface.”
  • éviter les TU qui sont interprétés comme une attaque.
  • privilégier les JE pour parler de soi et pas de l’autre.
  • éviter les questions fermées comme “Qui n’a pas mis d’essence dans la voiture ce jour là?”. Ce sont des attaques sournoises.
  • échanger sur l’intelligence émotionnelle et s’exprimer en parlant de ses émotions, ses ressentis.

Même si le message de l’autre est vrai, on peut s’opposer à cause de l’effet que cela nous fait.

La CNV (Communication Non Violente) est une méthode pour apprendre à mieux communique. Voici les principes de base. Elle se fait en 4 étapes :

  1. Exprimer les faits du point de vue de chacun.
  2. Exprimer l’effet des faits : le ressenti de chacun.
  3. Exprimer ce dont j’ai besoin : quelles sont mes attentes en fonction de cette situation ?
  4. Exprimer ce que je te demande : expression concrète du besoin qui me concerne.

les auteurs voient dans cette méthode de communication 2 avantages :

  1. c’est un schéma simple qui évite les incompréhensions,
  2. elle encourage à exprimer ses émotions, ce qui revitalise le couple.

Mais également un inconvénient :

  1. développement d’une forme d’égoïsme possible.

Rejoindre l’autre ne signifie pas l’approuver, mais l’entendre et le comprendre.

Certains couples trouvent leur équilibre en entretenant un conflit permanent, cela leur permet d’évacuer leurs émotions.

Alors que d’autres vont tout faire pour éviter les conflits. Cependant “Ne pas regarder le problème fini pas créer un problème.

Cependant faut il tout se dire ? C’est ce qu’on appelle la communication transparente. En fait, la vrai question est acceptez-vous la différenciation? l’organisation des frontières?

Comment se passe les réconciliations ?

Le pardon peut signifier différentes choses :

  • accepter l’autre,
  • partager les responsabilités,
  • s’ouvrir sur la nouveauté,
  • manipuler l’autre.

Les enfants peuvent avoir été conçus pour réconcilier un couple. Ils portent alors la dure responsabilité du renouvèlement de leur engagement!

Oser s’excuser est également un point important dans la communication.

Pour bien s’excuser, il ne faut pas chercher ensuite à se justifier : éviter de dire “mais” après s’être excusé.

Enfin, gardons en tête que la communication est un moyen et non une fin pour vivre heureux en couple.

 

Du temps pour nous deux

– Le couple et l’intimité –

Le couple et l’intimité

Il existe plusieurs types d’intimité :

  1. l’intimité sexuelle,
  2. l’intimité émotionnelle,
  3. l’intimité intellectuelle et esthétique,
  4. l’intimité affective,
  5. l’intimité corporelle,
  6. l’intimité spirituelle, …

L’intimité permet de partager le quotidien, de se confier, de créer du lien, de se dévoiler voire de se mettre à nu!

L’objectif de toute relation amoureuse est de combler un vide en ne restant pas seul.

Comment créer de l’intimité dans le couple :

  • partager ses émotions,
  • partager ses ressentis physiques,
  • partager ses questionnements intellectuels,
  • partager ses émerveillements spirituels.

Passer du temps ensemble est important. Il faut savoir trouver le temps pour se retrouver et échanger sur des thèmes proposés.

Cependant l’échange dans l’intimité n’est pas aisée : cela nécessite discipline et organisation

Première difficulté : trouver un temps pour se parler.

C’est un temps pour tous les deux uniquement sans éléments perturbateurs : enfants, téléphone, télévision,…

Il y aura toujours des excuses pour ne pas vivre ces temps là : pas assez d’argent, trop occupé, trop de travail,…

Il faudrait se donner un rendez vous au moins une fois par semaine

Se donner du temps ensemble est un impératif.

Parler de son couple est une nécessité.

Deuxième difficulté : de quoi parler?

Vous pouvez vous poser cette question :

Qui fait quoi pour qui dans le couple?

Quelles sont les décisions à prendre? au sujet des vacances, des futurs achats, de l’organisation des taches à la maison,…

Êtes vous satisfait? Vous sentez-vous reconnu? Respecté?

Que dire au sujet de l’équilibre des balances?

 

L’intimité sexuel est un sujet sur lequel nous avons beaucoup de pression à cause des médias.

Il y a 2 choses à garder en tête :

  1. Il n’existe pas de modèle à suivre. Il faut suivre son rythme avec ses phases d’activités sexuelles plus ou moins actives. L’important c’est que chacun soit satisfait de sa relation sexuelle au sein du couple.
  2. Il est important de communiquer à ce sujet : quels sont vos attentes? vos gouts? vos envies?

 

L’intimité intellectuelle.

Nous pouvons combattre la routine en partageant une même passion ou alors en partageant chacun sa passion à l’autre.

Se découvrir petit à petit dans le temps permet de cimenter notre connaissance de chacun et de créer un climat de confiance.

 

Mon avis

Ce livre permet de faire bonne lecture de son couple à travers les 5 axes de réflexions. Bien que je n’ai pas encore fait tous les exercices, il m’a permis de comprendre les problèmes de mon couple, concernant la hiérarchie et les frontières notamment.

Points forts

  • Tous les thèmes de la vie de couple sont abordés,
  • Une série d’exercices permet de clore chaque chapitres,
  • Beaucoup d’histoires vraies pour illustrer les notions abordées,
  • C’est un livre moderne et au gout du jour. Il parle des couples d’aujourd’hui en France.

Points faibles

  • Certains concepts sont expliqués un peu trop rapidement (les couples à transactions complémentaires et symétriques par exemple),
  • Certains exercices demanderaient quelques explications complémentaires (je n’ai pas compris l’exercice où il faut modeler la sculpture de son couple),
  • Je trouve le livre parfois un peu déstructuré.

Ma note : 17/20

 

Vous pouvez acheter ce livre sur Amazon :

 

Dites-moi dans les commentaires ce vous avez pensé de cette chronique?

Vous a t’elle aidé à mieux comprendre votre couple?

 

Photos de glitterygin20,·BigGolf·, jonasginter

Recherches utilisées pour trouver cet article :

contrat de couple,exemple de contrat de couple,contrat couple,contrat damour,comment creer un couple,comment former un couple,contrat de couple drole,comment se cree le lien amoureux,engagement en couple,engagement couple

Avez-vous lu ces articles ?

Lien Permanent pour cet article : http://www.mon-couple-heureux.com/creer-un-couple-durable-fin/